Actualités

"2019 sera une année entre collaboration et mutualisation des services d’e-santé"

Annoncé au dernier trimestre de l'année dernière,"Ma Santé 2022" va bouleverser l'organisation du système de santé. Acteur majeur de l'e-santé en Île-de-France, SESAN s'inscrit dans la lignée de ce plan en encourageant la coopération entre professionnels de santé. Pierre Boiron, le directeur de SESAN, fait le bilan des dix ans d'existence du GCS et des nouveaux challenges à relever en 2019.

 

 

 

 

« 2018 a été une année décisive pour SESAN, puisque nous avons fêté nos dix ans d’existence. Cet anniversaire a permis de mettre en évidence le chemin parcouru par nos équipes. Au niveau régional, la plupart des projets d’e-santé sont aujourd’hui portés par SESAN prouvant ainsi la pertinence de notre champ d’expertise et l’efficacité de nos solutions. Notre nombre d’adhérents connaît d’ailleurs une croissance permanente depuis notre création. Au cours de ces dernières années, notre offre de services s’est élargie à d’autres acteurs. Tout d’abord conçus pour les établissements hospitaliers, nos projets répondent dorénavant aussi aux contraintes du secteur médico-social et libéral. Cette évolution s’inscrit dans la lignée du plan « Ma Santé 2022 », qui encourage la coopération entre professionnels de santé, notamment à travers le programme national e-parcours. Terr-eSanté, notre plateforme d’échange et de partage d’informations organisée autour du patient, constituera à ce titre une brique essentielle dans la mise en place de parcours de soins coordonnés, avec notre solution de télémédecine ORTIF et le service partagé en imagerie médicale S-PRIM.

 

En 2018, de nombreux projets ont connu un développement majeur. Depuis le mois de juillet, le moteur de recherche Santé.fr, qui est le résultat d’un travail d’envergure entre SESAN et l’ASIP Santé, propose de l’information santé grand public au niveau national. La plateforme de Télémédecine ORTIF a évolué vers une nouvelle version avec plus de fonctionnalités pour s’adapter aux besoins des professionnels de santé et aux patients. L’offre Infogérance, qui permet d’externaliser tout ou une partie de la production informatique des structures de santé franciliennes selon les normes de protection des données de santé en vigueur, est à présent disponible et comptabilise ses premiers adhérents. Au-delà de ces évolutions, SESAN propose également de plus en plus de services directement accessibles aux patients, comme Terr-eSanté et Appli Chimio, un outil de télésuivi au domicile des personnes atteintes d'un cancer disponible sur smartphone.

 

Spécialisé dans le partage et l’échange d’informations, SESAN s’est doté en mai dernier d’une équipe experte dans l’analyse des données, en particulier dans le domaine de la périnatalité et de la cardiologie, réunie au sein du Département Traitement de l’Information. Avec l’entrée en vigueur du Règlement Général sur la Protection des Données, l’exigence de sécurité et de traçabilité des informations est devenue incontournable. Dans cette optique, nous allons continuer d’assurer une vigilance accrue concernant à la fois la protection des données des patients et des professionnels de santé. La mise en œuvre de l’Espace Numérique Régional de Santé offrant un ensemble d’outils interopérables, tels que l’infrastructure réseau très haut débit ROSeS et Infogérance ou les services de partage Terr-eSanté et ORTIF, se réalise dans le respect de ces exigences. Sur le plan juridique et technique, nous accompagnons nos adhérents afin qu’ils puissent se mettre en conformité avec le RGPD.

 

En interne, SESAN a commencé une réorganisation qui doit aboutir au premier trimestre de l’année 2019. Notre objectif est de répondre à l’évolution de nos missions centrées à présent sur les usages tout en mettant en avant l’expertise de nos équipes et les services à disposition de nos adhérents. Il s’agit d’une étape importante pour nous, qui représente une véritable évolution culturelle dans notre façon d’appréhender les projets que nous déployons à l’échelle régionale.

 

L’année 2019 s’annonce riche en événements. Le nouveau schéma directeur de l’Agence Régionale de Santé va nous impacter sur les quatre prochaines années. Nous allons également poursuivre la généralisation des projets d’e-parcours dans le cadre du plan « Ma Santé 2022 » avec le déploiement du Dossier Médical Partagé, lancé en novembre dernier en collaboration avec l’Assurance Maladie, et de Terr-eSanté.

 

De nombreux services proposés à nos adhérents vont continuer leur évolution pour être accessibles à un nombre grandissant d’acteurs, tels qu’ORTIF 2de Génération qui s’ouvre davantage aux EHPAD. La migration entre Région Sans Film et S-PRIM va se terminer prochainement. Elle permettra la création d’une infrastructure mutualisée entre professionnels de santé et favorisera les parcours de soins collaboratifs.

 

L’accessibilité de nos services au grand public et en mobilité est devenue un enjeu essentiel et va s’accélérer à l’avenir avec notamment la mise à disposition d’outils facilitant l’accès aux soins et à l’expertise médicale pour les patients afin d’offrir à tous une meilleure prise en charge. »

 

Vous êtes ?
Vous avez besoin ?
Tous nos projets
››