Actualités

Rapprochement d’Identité Patient : Le cap des 500.000 franchi en Île-de-France !

Cinq établissements franciliens ont déjà sauté le pas en intégrant le service régional de rapprochement d’identité proposé par le GCS SESAN à ses adhérents. Ce service fait partie du programme « Socle » de l’ARS Ile-de-France, inscrit dans le Schéma Directeur des Systèmes d’Information 2014-2018. Il s’étendra à toutes les structures de la région d’ici 2021.

 

Le Serveur de Rapprochement régional d’Identité (SRI) du GCS SESAN passe le cap des 500 000 identités patient référencées, ainsi que celui des 3 000 identités rapprochées entre plusieurs établissements sur lesquelles il est dès à présent possible d’échanger et de partager des données médicales.

 

Qu’est qu’un Serveur de Rapprochement d’Identité ?

 

Initié par le Schéma Directeur des Système d’Information 2014-2018, et issu d’une collaboration avec la Région Auvergne-Rhône Alpes, le « Serveur régional de Rapprochement d’Identités » (SRI) est un outil permettant d’améliorer la qualité de l’identification des patients, en cohérence avec la Charte Régionale.

 

Le SRI fournit une solution afin de fiabiliser et rapprocher les identités des patients des partenaires du projet pour échanger ou partager des données médicales, notamment dans le cadre des coopérations entre établissements ou Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT).

 

« Selon le guide méthodologique de la DGOS concernant la convergence des Systèmes d’Information, le rapprochement des identités et la mise en place d’un identifiant unique doit s’opérer en amont de toute convergence fonctionnelle, et le SRI répond pleinement à ce besoin pour nos adhérents »  indique Pierre Boiron, Directeur du GCS SESAN

 

Quels en sont les usages ?

 

Le SRI s’adresse aussi bien aux cellules d’identito-vigilance en leur mettant à disposition un outil qui leur permet de détecter et de corriger en temps réel les problématiques liées à l’identification des patients, mais est également un outil permettant de contribuer à urbaniser le Système d’Information des établissements de santé avec lequel il s’intègre pleinement. Dans la pratique, ce sont pour exemple, le partage d’imagerie traités dans les solutions S-PRIM ou l’échange des résultats d’analyses de biologie avec la plateforme Terr-eSanté, qui sont rendus possibles par la mise en place d’un identifiant fédérateur au niveau régional.

 

Conforme aux standards d’interopérabilité IHE-PAM, IHE-PIX et IHE-PDQ, il s’interface naturellement avec les outils métiers de tous nos partenaires, afin de faciliter la prise en charge transversale du patient.

 

 « La mise en place du SRI dans notre établissement nous permet de franchir encore une nouvelle étape dans les services que nous proposons, en simplifiant la coopération avec nos partenaires, au bénéfice du patient et de tous nos projets.» témoigne Olivier Boussekey, Directeur des Systèmes d’Information, Groupe Hospitalier Paris Saint-Joseph.

 

Le SRI entre désormais dans une nouvelle phase de déploiement de grande ampleur en Région Ile-de-France. Le GCS SESAN accompagne ses adhérents dans leurs projets d’urbanisation et de convergence de leur SI, en cohérence avec la stratégie nationale et le cadre réglementaire lié à la mise en œuvre de l’Identifiant National de Santé.

 

Vous êtes ?
Vous avez besoin ?
Tous nos projets
››