Actualités

TSN IDF : Terr-eSanté poursuit son déploiement

Retour sur la soirée organisée par le Pr Hittinger, à la Faculté du Kremlin-Bicêtre,  avec tous les acteurs Terr-eSanté du territoire

 

 

Pr Hittinger

Le 28 septembre dernier, vous avez organisé, conjointement avec les Prs ASSAYAG et JAUFFRION, une soirée de présentation de Terr-eSanté et du parcours Insuffisance Cardiaque. Pouvez-vous nous en dire plus ?

 

La soirée s’est tenue à la Faculté de Médecine du Kremlin-Bicêtre. Elle visait à rassembler les différents acteurs de Terr-eSanté afin de lancer de façon plus officielle,  le parcours "Insuffisance cardiaque" de la plateforme numérique. Outre les représentants de l’ARS Ile-de-France et de SESAN, en charge de la mise en  place de la plateforme numérique, les services hospitalo-universitaires des CHU du Kremlin Bicêtre et de Mondor étaient dans la salle. Par ailleurs, de nombreux représentants des différents acteurs de santé étaient également présents : cardiologues, médecins généralistes, pharmaciens,  infirmiers et représentants de la CNAMTS. Tous se sont dit intéressés par la plateforme et volontaires pour s’y impliquer.  

 

 

Quels sont, selon vous, les bénéfices de ce parcours Insuffisance Cardiaque, disponible dans la plateforme régionale Terr-eSanté, que ce soit pour les soignants ou les patients ?

 

Les bénéfices sont nombreux mais on peut évoquer un meilleur suivi du patient dans son parcours par les différents acteurs impliqués ; une capacité de réaction plus rapide en cas de décompensation par le partage des informations ou encore une anxiété moindre du patient et sa famille par rapport à sa maladie compte tenu de la plateforme qui facilite la communication entre acteurs.

 

 

Quel message souhaiteriez-vous passer à vos confrères qui ne seraient pas encore « Acteur Terr-eSanté » ?

 

Qu’ils s’inscrivent à la plateforme tout simplement. Cette inscription va leur permettre de participer à la mise en place d’un outil innovant, au service des patients et des professionnels de santé. Mais j’aimerais aussi leur dire que la télémédecine rentre progressivement dans nos activités et qu’au travers de Terr-eSanté, c’est un bon moyen de faire un premier pas pour ceux qui n’en ont pas encore l’habitude.

Vous êtes ?
Vous avez besoin ?
Tous nos projets
››