Projets

C'est quoi ?

 

Avec l’augmentation de la nécessité des communications inter-établissement sur l’Île-de-France, tant au sein même d’un regroupement de structure de santé mais également entre adhérent, l’utilisation d’une solution réseau mutualisée, unifiée, sécurisée et performante est devenue un réel besoin. ROSeS, à travers un panel de service d’interconnexion flexible, permet de répondre à un grand nombre de ces situations collaborative.

 

Description :

Permettant des débits d’accès au réseau très variés en fonction des criticités des sites, allant de 2Mbps à 10Gbps, ainsi que des interconnexions physiques point à point, ROSeS s’adresse à tous types d’établissements de santé en Île-de-France, du cabinet privé au centre hospitalier en passant par les Ehpad et les CMP.

C’est un acteur central de la mutualisation des usages collaboratifs et du développement des Systèmes d’Information. Les possibilités de partage, de sécurisation et de continuité de service sont optimisées et adaptées aux besoins inhérents aux usages de la santé, permis par un allotissement en 3 lots et une offre multi service exigente.

Les services délivrés peuvent être en regroupés en 5 point:

 

  • L’accès aux plateformes de service mutualisés:

 

ROSeS permet un accès à de nombreuses plateformes de services mutualisées, avec à titre d’exemple SPRIM, ORTIF et Infogérance, qui sont connectées au niveau de nos cœurs de réseau. L’utilisation de ROSeS pour accéder à ces services permet de le faire notamment avec des niveaux de performances élevées, et dont le flux ne transitera pas par internet

 

 

 

 

 

 

  • La connexion inter adhérent

 

A travers son architecture, ROSeS permet à l’ensemble des structures connectées au projet d’être en mesure de communiquer et d’enclencher une forte collaboration inter adhérents, favorisant et facilitant ainsi les échanges entre structures de santé francilienne, sur simple demande à l’interlocuteur unique en phase d’exploitation.

 

  • La connexion des sites satellites

 

Tous les sites satellites appartenant à un adhérent (les sites antennes te que les CMP, IFSI, Hôpital de jour…) connectés à ROSeS auront la possibilité d’être raccordés à l’établissement de santé central de cet adhérent. Grâce à ce mécanisme, l’accès à toutes les ressources informatiques, au Système d’Information, au stockage disposés sur le site central seront disponibles.

 

 

  • Accès internet

 

En plus de l’accès au réseau collaboratif, les adhérents au projet ROSeS peuvent souscrire à un service d’accès à internet. L’offre va de 2Mbps à 1Gbps et bénéficie d’un cloisonnement des flux assurant sécurité et qualité des services, via des pare-feu mutualisés au niveau de nos cœurs de réseau et des transitaire maitrisés. Un seul point d’entrée est à sécuriser sur le site central de l’adhérent, avant redistribution du flux à travers les sites satellites, permettant une meilleure maitrise des coûts. Une option de filtrage AntiSpam est également disponible.

 

 

 

  • Liaison optique dédiée point à point – FON (Fibre Optique Noire) :

 

Afin de répondre à certains usage spécifique, ROSeS propose également la possibilité de mettre en place à travers le Lot C des liaisons physiquement point à point, permettant par exemple de relier directement deux bâtiments tel que des centres hospitaliers, ou encore une structure de santé et nos cœurs de réseau.

 

 

 

 

 RÉALISATIONS 2018

 

Une augmentation constante des demandes d'interconnexion face aux enjeux collaboratifs 2018 a été l’année où le nombre d’interconnexion entre adhérents au travers de ROSeS a été en nette augmentation, notamment entre des établissements tels que l’AP-HP, le Service de Santé des Armées, plusieurs GHT en Île-de-France etc... De ce fait, ROSeS a été au centre de la stratégie de nombreux professionnels de santé dans la mise en place de leurs politiques de collaboration pour une meilleure prise en charge des patients. De nouvelles interconnexions ont été effectuées lors du renouvellement des projets ORTIF et Infogérance, permettant aux adhérents communs à ces différents projets de profiter de la mutualisation des infrastructures, et des performances très élevées associées afin d’accéder à ces plateformes mutualisées. Au 31 décembre 2018, date de fin de l’accord cadre, et après un afflux constant d’adhérents, les chiffres décrivant ROSeS n’ont pas cessé d’augmenter avec à ce jour : 47 adhérents, 197 sites géographiques actifs, un coeur de réseaux en 10G …

 

• La préparation au renouvellement du projet L’année 2018 a permis de conduire une consultation pour le renouvellement du marché ROSeS, qui sera notifié en mai 2019. Dans le cadre de ce nouveau marché, et suite au recueil du besoin qui a été fait auprès de nos adhérents, un accent a été mis sur les notions de services, de maitrise des coûts, la sortie progressive du réseau cuivre et l’adaptation des mesures relatives aux indicateurs de services du réseau. L’architecture globale du réseau a été en partie repensée, tout en conservant les éléments qui ont permis à la première itération d’être un succès. En plus des services disponibles précédemment, ce nouveau marché lancera la possibilité de construction d’une ossature de fibres noires, permettant, pour un certain nombre d’usages spécifiques, d’interconnecter physiquement et directement des établissements de santé sans passer par un réseau intermédiaire. Ainsi, des centres hospitaliers au sein d’un même GHT seront par exemple en mesure d’échanger des données à des niveaux de performance extrêmement élevés. Dans la volonté de construire un réseau dédié de fibre noire et isolé pour nos adhérents, une étude a débuté sur les points d’interconnexions en Île-de-France, qui concentreront ces liaisons, département par département. Par ailleurs, un recentrage a été effectué sur les aspects métiers et de niveau de service afin de s’assurer que chaque type d’établissement de santé francilien puisse trouver le type de connectivité et de service réseau adapté à ses besoins

 

 

 PERSPECTIVES 2019

 

2019 sera l’année du renouvellement et de la migration entre l’ancien réseau et sa nouvelle itération. L’une des opérations importantes consistera à coordonner les titulaires et les adhérents, notamment sur la partie contractuelle et opérationnelle, pour permettre un début d’exécution des nouveaux marchés subséquents au lendemain de la fin des anciens, sans retard et en minimisant les ruptures de service.

 

La mise en place de nouveaux coeurs de réseau du projet et l’établissement des interconnexions avec les plateformes de services mutualisées seront également une étape importante pour assurer la continuité des services du projet.

 

Les travaux permettant la construction des premières liaisons en fibre noire, et des premiers points d’agrégation optique seront lancés, afin d’être en mesure de proposer au plus tôt une solution d’interconnexion directe, ne passant donc par aucun réseau opérateur, à nos adhérents le souhaitant.

 

 

 NOS INTERLOCUTEURS 

 

Vous êtes ?
Vous avez besoin ?
Tous nos projets
››